Comment aménager le logement pour le maintien à domicile ?

Pour mieux vieillir chez soi, il est essentiel de prendre des mesures pour son logement. De plus en plus de personnes âgées désirent vivre le plus longtemps possible dans leur maison. Pour cela, des aménagements s’imposent avant qu’elles ne deviennent complètement dépendantes. Quel aménagement faut-il faire ? Réponse dans cet article.

Pourquoi aménager son habitat ?

En prenant de l’âge, une personne perd progressivement en autonomie ; certains de ses aptitudes et réflexes se dégradent. Cet état de choses rend les séniors vulnérables et même étant à la maison, ils risquent des accidents domestiques. Les chutes à la maison restent l’accident domestique le plus fréquent chez les séniors, mais aussi l’une des plus grandes causes de mortalité. Il est donc indispensable, pour assurer un maintien sécurisé à la maison, de faire quelques réaménagements.

Ainsi, il existe diverses raisons à l’aménagement d’un domicile pour maintenir une personne âgée à domicile. Pour les résumer, nous avons essentiellement :

  • La dépendance des personnes âgées ;
  • Le caractère sécuritaire.

Quels aménagements faut-il faire ?

L’aménagement d’un habitat impose d’effectuer des travaux dans différentes pièces. Des solutions existent, il faut les programmer et les réaliser l’une après l’autre. Ainsi, certaines pièces présentent plus de risques que d’autres, et il faut prioriser celles-là. Pour un bon aménagement, il faut :

Comment aménager le logement pour le maintien à domicile ?

  • Adapter la salle de bain : il faut ici installer des barres d’appui, troquer la baignoire contre une salle de bain italienne bien grande. Mettre en place des tapis antidérapants, prendre un fauteuil de douche, augmenter l’éclairage pour une meilleure vue. Tous ces dispositifs permettront à la personne âgée de prendre son bain en toute sécurité sans faire une chute ;
  • Penser à rendre l’espace plus optimal : l’amélioration du domicile d’un sénior, c’est aussi la suppression de tout ce qui peut lui causer un préjudice. Ainsi, pensez à éliminer tout obstacle, le but c’est de laisser un maximum d’espace pour faciliter la circulation. Ceci est encore plus important, lorsque ce dernier possède un appareil roulant ;
  • Rendre le domicile plus pratique pour le sénior : ceci permet à ce dernier d’être plus : autonome au quotidien, il faut privilégier les rangements à bonne hauteur. Ainsi, tout ce dont il a besoin est à portée de main. La cuisine doit être adaptée et fonctionnelle en fonction du handicap et des problèmes que rencontre le sénior ;
  • Mise en place de système de commande et de matériel motorisé : Toujours dans le but d’adapter un habitat pour une personne en perte d’autonomie, il faut veiller à ce qu’elle soit le plus à l’aise possible. Pour réduire au maximum les efforts physiques de chaque jour, les équipements motorisés semblent être une bonne solution ;
  • Mettre en place un système de sécurité : pour une sécurité optimale, il faut installer des systèmes dotés d’alarmes. Il s’agit entre autres du détecteur de gaz ou de fumée, ou encore d’un visiophone. Tout cela vous permet de vivre plus paisiblement dans votre maison.