Les aides au maintien à domicile des personnes âgées

La période de la vie où le besoin d’assistance est le plus ressenti est la vieillesse. Les options proposées à ce stade de vie vont d’un internement dans des établissements spécialisés à un maintien à domicile. Le présent article parle des aides au maintien à domicile des personnes âgées.

L’essentiel sur les aides au maintien des personnes âgées

Le maintien à domicile d’une personne âgée ou infirme se traduit par la capacité de cette dernière à demeurer dans sa résidence malgré sa condition de dépendance. De ce fait, la personne évite d’être internée dans un hôpital ou placée dans un établissement spécialisé.

Demeurer dans sa résidence, en tant que personne âgée, n’est pas sans risque et peut s’avérer onéreux sur le plan financier, médical comme social. Compte tenu de tout cela, des dispositions sont prises par les autorités compétentes pour pallier ces problèmes. Elles regroupent entre autres l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), les aides-ménagères, la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) et les programmes des caisses de retraite.

Types d’aides au maintien à domicile des personnes âgées

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) : De quoi s’agit-il ?

Conférée par le conseil départemental, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) est l’aide la plus essentielle pour les personnes âgées résidant à domicile. Ce type d’aide est destiné aux personnes de 60 ans d’âge et plus, non autonome et résidant en France.

Les aides au maintien à domicile des personnes âgées

Grâce à l’APA, les bénéficiaires ont droit à une aide pour la gestion des travaux de ménages, au portage de repas, à la téléassistance, à l’accueil de jour, de séjour temporaire. Ils bénéficient également des aménagements de logement dans le but de renforcer la  sécurité de l’habitat et bien d’autres.

En fonction des moyens du solliciteur, de ses besoins et de sa capacité d’autonomie, le montant de l’APA est fixé. Celui-ci varie généralement d’une trentaine à un millier d’euros mensuellement.

Les aides ménagères : Que faut-il savoir ?

L’aide-ménagère est une assistance dont bénéficient les personnes âgées de 65 ans et plus pour un appui dans les tâches importantes du quotidien. C’est une aide attribuée par le conseil départemental au profit de personnes du troisième âge ayant des revenus mensuels inférieurs à un seuil bien défini pour le couple.

Grâce aux aides ménagères, les tâches comme l’entretien du linge, la préparation de repas au sein de la maison et la mise au propre du domicile sont assurées. Dans le cas où les revenus sont supérieurs à cette marge, les caisses de retraite financent l’aide au maintien à domicile. Ceci se fait par le biais de divers plans comme le plan d’action personnalisé (PAP) ou encore par l’aide au maintien à domicile (AMD) pour les pensionnaires de l’État.

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : C’est quoi?

La Prestation de Compensation du Handicap est une aide accordée par le conseil départemental au profit des personnes dépendantes handicapées. Elle est dédiée aux personnes de 75 ans d’âge au minimum avec un handicap manifesté avant 60 ans et ne pouvant exécuter eux-mêmes des tâches effectuées de façon journalière. Ce type d’aide est octroyé en fonction des revenus mensuels, de l’âge de l’état de dépendance et du domicile.